Comment entretenir ma haie comme les professionnels, 5 conseils pratiques

Comment entretenir ma haie comme les professionnels, 5 conseils pratiques
05 Jun 2020 | Nos services | Paco Mermoud
 
Votre barrière végétale 

 

Il est de plus en plus courant d’observer la présence d’une haie dans nos espaces verts, et pour cause, elle présente de nombreux avantages pratiques ! Cependant, elle nécessite un entretien régulier et parfois une réelle compétence pour sa taille qui, suivant les cas, peut s'avérer périlleuse et/ou fastidieuse. C’est pourquoi nous allons parler au cours de cet article de toutes les informations et les conseils utiles à savoir lorsqu’on possède ou qu’on souhaite posséder  une haie.

 

Mais quels sont les avantages de la haie dans vos espaces verts ou/et de votre/vos jardin(s) ?
 

Des avantages, il y en a pas mal, mais voyons ensemble les plus pertinents :

 

  • L’esthétisme : cela paraît tout bête, mais une haie sert tout d’abord à la beauté de vos espaces extérieurs ! Elle permet de donner une atmosphère à vos/votre jardin (s) en l’entourant, par exemple, de manière circulaire donnant ainsi une impression de cocon protecteur. Et elle fait aussi plus « naturel » qu’un mur en bois ou en brique.

 

  • Un coupe-vent naturel : Une haie robuste n’aura aucun mal, si elle est entretenue, à régler le problème des brises trop fraîches du printemps dont vous vous plaigniez avec vos invités l’année précédente !

 

  • Délimiter vos espaces verts et protéger votre intimité : Une haie peut vous isoler du monde extérieur, créer un espace à vous seul ! Encore une fois, il faut pour cela un entretien et un taillage régulier de votre haie afin de garantir sa densité de feuillage (ou d’épines ?). De plus, délimiter votre jardin par une barrière ou autre est bien moins sympathique et écologique qu’une haie offrant toute sa prestance à votre jardin ou/et extérieur ! 

 

Et quels sont alors les entretiens de base afin de garder sa haie en bonne santé ?
 

Il faut savoir qu’une haie mal entretenue devient rapidement envahissante ou alors, au contraire, dégarnie. Il faut donc, pour garder sa haie sous contrôle et/ou pour la maintenir en bonne santé, l’entretenir régulièrement et de façon adéquate. 

Il faut cependant tenir compte du type de haie auquel on a à faire. En effet, chaque haie a sa/ses période/s de taille. On peut les regrouper en 2 grandes catégories :

 

  • haie régulière : La plupart des haies doivent être taillées une à deux fois par année selon leur croissance mais aussi selon leur utilité. Une haie coupe-vent devra, par exemple, avoir un tronc solide et nécessitera, de ce fait, deux tailles par année. Il faudra donc dans un premier temps vous renseigner sur votre haie (sa croissance, son potentiel, ses spécificités) et ensuite planifier les périodes de taille se situant généralement entre avril-mai et septembre-octobre. Ensuite vous devrez la tailler selon vos envies. Si vous voulez une haie touffue, couper les ramifications à leur moitié. Si vous voulez un tronc solide, ne lésiner pas sur la coupe de branche, couper court, mais un flanc à la fois. 

 

  • haie libre : La taille et l’entretien d’une haie libre est nécessaire afin de créer une harmonie entre chaque espèce d’arbres. Elle permettra d’équilibrer la croissance de chaque arbuste en privilégiant une coupe sévère pour ceux à croissance rapide et une coupe plus douce pour les moins rapides d’entre eux. Certains auront peut-être des fleurs, c’est pourquoi il ne faudra pas les couper avant la fenaison de ceux-ci alors que d’autres, sans cette contrainte, pourront être coupés plus régulièrement. 

 

Est-il possible de récupérer ma haie, délaissée depuis longtemps ? 
 

Bien sûr ! Cependant, attendez vous à une année de travail avant d’obtenir un résultat satisfaisant. Toujours motivé(e) ? Parfait ! Il y a deux méthodes particulièrement efficaces utilisées par les jardiniers les plus compétents. 

La première semble au premier abord un peu brutale, mais elle a le mérite d’être plus efficace. Vous devrez, au commencement du printemps, effectuer une coupe draconienne, n'hésitez pas et coupez court ! Le but étant de rabattre toutes les branches à quelques centimètres du sol afin que l’arbre retrouve toute sa vigueur. N’oubliez pas d’appliquer un mastique cicatrisant sur les plaies principales. Ensuite, il ne vous suffira plus qu’à attendre et entretenir les nouvelles ramifications. Éviter par contre cette méthode pour les sapins et autres conifères. 

 

La deuxième, plus douce, vise à tailler, chaque début de printemps, un flanc différent au plus près du tronc. Cette méthode prend plusieurs années à se concrétiser. Après chaque coupe importante, il vous faudra semer de l’engrais. En période de sécheresse, n’hésitez pas à arroser la base de votre arbre afin qu’il ne manque pas d’eau. 

 

En conclusion, bien qu’il semble facile de s’occuper de son jardin, la plupart des tâches demandent un matériel onéreux, de l’expérience du travail mais aussi une bonne condition physique. Suivant les cas, vous pourrez avoir besoin de faire appel à une entreprise qualifiée, c’est pour cela que nous vous proposons donc d’aller consulter notre article « comment choisir une entreprise de nettoyage » sur le blog

 

Découvrez notre service "Espaces verts"

 

Contactez-nous

Rappelez vous que le fait d’appeler une entreprise de Nettoyage et de Facility Services n’est pas un problème pour la qualité du travail, car les entreprises font généralement appel à des jardiniers professionnels et expérimentés au sein de leur entreprise. En Suisse, nous assistons plutôt à une annexion de la branche dans le grand domaine du nettoyage. Participez au progrès et appelez une des nombreuses entreprises de nettoyage Romande pour votre jardin !

Nous nous tenons à votre disposition pour toutes autres questions ou conseils concernant la jardinerie ou le nettoyage. N'hésitez pas à nous demander un devis gratuit via notre site internet ou directement par téléphone au : 024 445 41 76

 

Partager sur les réseaux sociaux
Devis Gratuit