Comment se protéger contre le Coronavirus (Covid-19) ? La désinfection complète de vos locaux / de votre logement.

Comment se protéger contre le Coronavirus (Covid-19) ?   La désinfection complète de vos locaux / de votre logement.
05 Mar 2020 | Communication du mois | Paco Mermoud
A vos desinfectants !
 

Le Coronavirus apparu en Chine en décembre 2019 est finalement arrivé en Suisse. Fortement contagieux, il a su se propager efficacement d’un hôte à un autre. Cependant, certains cas auraient pu être évités en adoptant quelques réflexes simples. Alors restez avec nous, on vous explique tout ! 
 

Coronavirus comment se protéger !

 
Voici les 5 informations à connaître pour lutter contre le Coronavirus (Covid-19)
 
1. La propagation par le biais des surfaces 

Les scientifiques ont pu estimer la durée de vie du virus à neuf jours en se basant sur celles de ses prédécesseurs (le SRAS / le MERS). Cependant, comme tous ses cousins virus, le Coronavirus (Covid-19) est sensible aux agents désinfectants contenant par exemple un haut pourcentage d’éthanol liquide.  (Minimum 65 %)

La désinfection fréquente des surfaces réduit donc considérablement le risque d’infection au virus. 

 
2. Les yeux, le nez et la bouche. 

Les mains sont tout au long de la journée en contact avec de nombreuses surfaces pouvant être contaminées par le virus. Par contre, celui-ci ne peut pas pénétrer la peau épaisse des mains ou du reste du corps.  

En évitant tout contact entre vos mains et d’autres parties plus sensibles de votre corps (yeux, nez, bouche, etc.…), vous empêchez le virus de rentrer dans votre organisme et donc de vous contaminer! 

Se laver régulièrement les mains avec du savon ou du liquide désinfectant est aussi un moyen efficace de se protéger du virus. 

Toussez et éternuez dans le creux du coude.

 

Faites particulièrement attention avec l’argent. En effet, pièces de monnaies et billets sont passées de mains en mains durant toute la journée et peuvent donc être porteurs de la maladie s’il passe par les mains d’une personne contaminée. 

 

3. Le port du masque.  

Sachez qu’il existe deux sortes de masque : 

Le masque chirurgical : c’est le masque le plus basique, souvent porté dans les hôpitaux. Celui-ci ne protège pas son porteur, mais les personnes qui l’entourent. En effet, il est fortement préconisé pour les personnes présentant des symptômes afin d’éviter que le virus se propage, mais il se révèle inutile quand il s’agit de prévenir son porteur d’être contaminé. 

 

Le masque de protection respiratoire (de type FFP, pour Filtering Facepiece Particule) : connu aussi sous le surnom de « masque canard », ces masques sont composés d’une pièce faciale ainsi qu’un dispositif de filtration. Ils permettent de se protéger d’une éventuelle contamination par voie respiratoire. Cependant, leur durée d’utilisation est limitée entre 3 et 8 heures suivant le modèle.   

En résumé, les masques chirurgicaux sont préconisés pour les personnes infectées ou présentant des symptômes du virus alors que les masque FFP, en quantité limitée en ce moment, devrait être réservé aux personnels soignants, en contact direct avec les personnes malades. 

 

4. Eviter les lieux fréquentés. 

En effet, plus vous serez en contact avec des gens, plus vous augmentez le risque de rentrer en contact avec une personne contaminée. Il serait donc sage d’éviter tout grand rassemblement de personnes afin de diminuer le risque d’être infecté.  

Vous pouvez aussi limiter le risque au quotidien en optant, par exemple, pour le télétravail ou les différents services de livraison à domicile.  

Evitez les trajets inutiles en transport publics.

 

5. Protéger les personnes fragiles. 

Le virus n’est pas dangereux voire létal pour la plupart de la population. Cependant, certaines personnes plus fragiles (personnes âgées +65 ans, personnes ayant des difficultés respiratoires, diabète, hypertention) sont en réel danger. Il est donc dans notre intérêt commun de protéger ces personnes en évitant tout contact potentiellement dangereux pour elles. 
 

La graisse du virus dissoute par le savon
 
Le nouveau coronavirus, constitué de particules grasses selon les scientifiques, serait plus facile à éliminer grâce au savon car le produit dissoudrait la graisse et donc affecterait la structure même du Covid-19. "Tout ceci prend un peu de temps, et c'est pourquoi vous devez prendre au moins vingt secondes pour vous laver les mains", souligne l'article de Vox.
 
Selon ce même article, l'alcool contenu dans les gels hydroalcooliques peut également détruire le virus, mais il faudrait une très forte concentration d'alcool pour obtenir un résultat comparable à l'utilisation du savon.
 
Selon l'agence publique américaine Centers for Disease Control and Prevention, citée par Vox, l'eau et le savon seraient donc idéalement à privilégier pour lutter contre le coronavirus, mais le gel hydroalcoolique peut faire l'affaire en l'absence d'alternative aqueuse et savonneuse.
Nettoyer ce n’est pas désinfecter, désinfecter ce n’est pas nettoyer ! 
 

Voici la fin d’un mythe ! Le nettoyage est composé d’une partie visible et d’une autre invisible. Une surface à l’apparence propre peut donc cacher une véritable colonie de bactéries et autres micro-organismes.  

Afin d’éviter cela, veillez à ce que les produits que vous utilisez contiennent des agents désinfectants

Si vous avez sous-traité le nettoyage de vos locaux /de votre domicile à une entreprise et/ou à une femme de ménage, assurez-vous que ceux-ci procèdent aussi à la désinfection de vos locaux (poignées de porte, robinets, WC, clavier d’ordinateurs).  

Si vous souhaitez obtenir des conseils sur les produits à utiliser ou sur la manière de pratiquer une désinfection efficace, nous sommes à votre entière disposition.  

 

Contactez-nous ! 

Souhaitez-vous plus d’informations sur la désinfection de votre logement ou de vos locaux ? N’hésitez pas à nous contacter au 021 784 37 56 nous répondrons à toutes vos questions ainsi qu’à vos demandes de désinfection de vos différentes surfaces. 
 

 
Coronavirus lien utile :
 

OFSP Infoline 24 h / 24 : + 41 58 463 00 00  réponses aux questions fréquemment posées

Etat de Vaud Hotline : 0800 316 800 réponses aux questions fréquemment posées

 

Partager sur les réseaux sociaux
Devis Gratuit